28 avril 2012

La gardiole...du côté de Frontignan (4)

(Un clic sur les éléments de texte apparaissant en  gras  permet un accès direct à la fiche descriptive)

DSC_9163

 Le vignoble, entre ville et Gardiole, vient s'échouer ici à la racine des collines, en vagues brunâtres que la charrue a peignées...

4491

        4492     4487

Le cep a libéré ses première feuilles, couleur vert tendre du réveil.

4488

Le chemin se force à grimper, petite grimpette cependant des bas monticules du massif.

P09

4819

Le zygène de la lavande -on le reconnait à sa collerette blanche -  se contente aujourd'hui, faute de lavande, d'une tête d'asphodèle...

4514

L'euphorbe characias a dressé ses périscopes, que guette-t-il de ses mille regards arrondis?

        DSC_2209     DSC_2350

Du haut du piedestal...rencontre du solide et du liquide.

DSC_2584

DSC_2585

DSC_2643

DSC_2583

L'ajonc de Provence est à l'agonie, trop tard pour la photo, ce sera pour l'année prochaine...45444546

fort heureusement il est un habitué de l'endroit... et avait-il  déjà été mis en boîte l'année passée!

DSC_9265

        DSC_4427a     DSC_9258a

Posté par jmspaeth à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 mars 2012

La Gardiole...du côté de Frontignan (3)

(Un clic sur les éléments de texte apparaissant en gras  permet un accès direct à la fiche descriptive)

L'avant garde florale est sur place...

017

Rien de spectaculaire encore, question couleur l'uniformité prévaut...

018

...partout, le vert de la multitude végétale à feuillage persistant.

Le filaire à feuilles étroites semble hésiter à libérer ses frêles fleurettes...

003019

et tout au ras du sol l'iris nain - jamais il n'a justifié autant son nom -  ose, ça et là, montrer le bout de son nez.

005

006

La terre du chemin étire d'inquiétantes cicatrices...

022

...elles disent l'impérieux besoin en eau...

...alors que, pierre parmi les pierres, l'empreinte immémoriale d'une ammonite nous  rappelle qu'en ces lieux, il y a 200 millions d'années, la mer étendait son domaine.

011

L'asphodèle porte cerise a dressé la tête...

002

  - cette touffe-là se sent, sans doute, encore  bien seule -

Dans les jaunes, avant d'en peinturlurer la garrigue, coronille glauque et genêt scorpion font leurs essais de couleur...

024

023

...tandis que dans les pourpres, thym et cynoglosse à feuille de giroflée leur donnent une encore timide réplique.

021

022

 

Posté par jmspaeth à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2012

La Gardiole...du côté de Frontignan (2)

(Un clic sur les éléments de texte apparaissant en gras  permet un accès direct à la fiche descriptive)

L'hiver s'en est allé, bon débarras!

 Le mercure enfin, est remonté dans le thermomètre... la Gardiole se relève du coup de massue.

DSC_2427

Les  barlies imprudentes s'étaient aventurées en boutons fin janvier, les frimats tardifs en ont eu raison.

056

asphodèles et iris nains pointent en touffes peu rassurées.

       054      055

DSC_4526

 Le diplotaxis a vaillamment investi les vignes...mais lui, il est à l'aise en cette saison.

DSC_2545aDSC_2010

042

...et même s'il  flotte encore un petit parfum de Noël.. - le fragon petit houx a suspendu à ce qu'il veut nous faire prendre pour des feuilles ses petits fruits  vermillons  et une main facétieuse a fait d'un petit cèdre un sapin de fête -

        DSC_2852        049

... l'abeille a repris le boulot.

             035     037

...Les chenilles processionnaires sont encore au nid...

       048     047

... alors qu'une curieuse mécanique orangée se démillepatouille dans la poussière et les cailloux du chemin.

 003

          010      007

 Le narcisse douteux reste encore discret, à peine quelques touffes de ci, de là...

DSC_2331019Pourvu que l'hiver ne revienne pas!

Posté par jmspaeth à 19:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2012

La Gardiole...du côté de Frontignan (1)

(Un clic sur les éléments de texte apparaissant en gras  permet un accès direct à la fiche descriptive)

 Encore un jour de vent allègre...

"Celui qui vient de la montagne et qui rend fou... "

 

La Gardiole est encore inerte, pas le moindre petit bout d'ourlet fleuri qui colorerait le bord des chemins...

DSC_3677

juste le vent qui s'y active vers la mer.

DSC_3709 

Une salsepareille facétieuse donne au lentisque des allures de groseiller...

                               DSC_3726     DSC_3725                       

 De ci, de là, quelques flocons blancs, la fausse roquette...

                              DSC_3727DSC_4848

 ... qui à l'étage inférieur parsème de neige les vignes encore sommeillantes.

DSC_4526

un petit soleil a percé la pierraille,... le souci des champs s'est trompé de date.

DSC_3712

la fleur du fragon petit-houx, comme un insecte posé sur une feuille...qui n'en est pas une.

DSC_3737

L'orchis géant ou barlie de Robert risque un oeil à la fenêtre...

DSC_3719DSC_4563

... sous peu elle saluera le printemps retrouvé.

  ...et au bout du chemin, la crinière sombre du romarin ...

       DSC_3682DSC_3716

 DSC_9906

... "négligeant l'été...il a choisi de fleurir pendant les mois où le reste de l'Europe se perd dans la grisaille". (P.Lieuthaghi)

 

Posté par jmspaeth à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,